Projets d’activités du radiotélescope de la Villette

Trois activités sont actuellement prévues pour le projet de radiotélescope.

La première activité sera conforme au projet pour lequel l’instrument avait été initialement conçu il y a trente ans : étudier la fréquence de la raie hydrogène de la Galaxie sur 1420,4 MHz. La mesure de la fréquence de la raie spectrale de l’hydrogène atomique selon les régions galactiques doit permettre de dresser une carte des décalages en fréquence proportionnels à la vitesse radiale des régions visées. L’Observatoire de Paris Meudon a effectué une étude des possibilités d’observation de l’hydrogène galactique et des radio sources au moyen du radiotélescope de La Villette.

Un intérêt majeur en radioastronomie est l’observation de radio sources comme les pulsars. Certains pulsars émettent des signaux dont la fréquence est audible du fait de leur vitesse de rotation.

Un deuxième objectif est d’effectuer des communications par réflexion sur la Lune des émissions de radioamateurs en télégraphie ou BLU. Le WebSDR du CAMRAS rediffuse de tels signaux en provenance de la Lune. Nous devrons équiper le radiotélescope de la Villette d’une source adaptée à la fréquence EME 1296 MHz. Nous envisageons d’utiliser un émetteur récepteur Lime SDR qui a été sélectionné par l’Agence Spatiale Européenne.

Capture d'écran 2018-02-18 02.44.54

Toutes ces opérations nécessitent une fonction de réception qui est assurée par un récepteur radio logiciel (Software Defined Radio, SDR). Le récepteur est piloté par un driver INDI en cours de validation. L’utilisation de la suite INDI pour la poursuite de objets célestes et pour la réception simplifiera la mise en oeuvre de notre objectif d’observation radioastronomique et de communications radioamateurs.

Il existe sur le marché plusieurs TRX (émetteur-récepteur). Le choix du TRX pour les communications via la Lune (Earth Moon Earth, EME) n’est pas encore arrêté. Le LimeSDR mini nous semble intéressant. Un pilote pour le LimeSDR est en cours de développement en version beta dans la librairie INDI.

La troisième activité sera également orientée émission-réception radioamateur. Même si l’antenne était prévue pour fonctionner sur 1,42 GHz (les mailles du grillage réflecteur sont de 11-12 mm,  ce qui est une dimension encore acceptable pour la bande 2,4 GHz), le gain de 40 dB apporté par les 10 m de diamètre de l’antenne sera mis à profit pour effectuer des transmissions à haut débit. En dehors des deux activités précédentes, l’antenne du radiotélescope sera dirigée vers un satellite géostationnaire radioamateur qui comporte deux relais : un transpondeur à bande étroite pour retransmettre des émissions en B.L.U., télégraphie  et un transpondeur à large bande pour retransmettre la télévision numérique à haute définition.

Le satellite géostationnaire Eshail-2 a été lancé le 15 novembre 2018. Il est maintenant positionné sur une orbite géostationnaire à 25,9 degrés Est au-dessus de l’équateur. Ce satellite embarque le 100ème satellite radioamateur, il a donc été nommé Qatar-OSCAR 100 (OSCAR : Orbiting Satellite Carrying Amateur Radio). Sa visibilité depuis 1/3 du globe terrestre permet d’effectuer des contacts entre stations très éloignées dans d’excellentes conditions qui ne sont pas affectés par les phénomènes de propagation propres aux ondes courtes.

 

Cette publication de l’Amsat-DL montre les caractéristiques du transpondeur radioamateur à bord du satellite.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Projets d’activités du radiotélescope de la Villette »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.