Liaisons Terre – Lune -Terre

Earth – Moon – Earth ( EME ) ou Moonbounce

Un des objectifs du projet « Le Chant des Etoiles » est d’effectuer des communications par réflexion sur la Lune en télégraphie ou BLU (Bande Latérale Unique) ou en mode numérique. Les performances des modes de communication numériques sont telles que cela permet de réaliser des contacts avec des moyens limités en puissance d’émission ou en gain d’antenne. Cette activité consiste à envoyer et recevoir des signaux radio par réflexion sur la surface de la Lune, comme par exemple ce message « Allo Moon ! » de la station allemande DF6NA .

Extrait de l’article de présentation de l’EME sur Wikipedia. Exemple de bilan de liaison dans la bande 1 296 MHz avec une puissance de 500 W en radiotélégraphie, une température de bruit du récepteur radio de 300 K, une bande passante de 100 Hz et des antennes paraboliques avec 35 dB de gain à chaque extrémité, une pour l’émission et une pour la réception radio, le signal sera de 5 dB au-dessus du bruit. L’affaiblissement par réflexion sur la Lune atteint dans cette bande 1 296 MHz une atténuation de 271 dB avec en plus un affaiblissement de propagation de l’ordre de 20 dB pour chaque traversée de nuage sur le parcours antenne d’émission – Lune – antenne de réception. Et un affaiblissement de propagation supplémentaire de l’ordre de 12 dB en cas de pluie.

Le WebSDR du CAMRAS diffuse des signaux en provenance de la Lune.

La balise ON0EME transmet en CW sur 1296,000 MHz. La fréquence de cette balise est synchronisée en fréquence et temps de manière extrêmement précise par GPS.

L’antenne parabolique de 10 m du radiotélescope assure un gain théorique de 40 dB. Nous devrons équiper le radiotélescope de la Villette d’une source adaptée à la fréquence EME 1296 MHz. Les premiers essais d’écoute seront cependant effectués avec la source 1420 MHz existante. Nous envisageons d’utiliser un émetteur récepteur Lime SDR qui a été sélectionné par l’Agence Spatiale Européenne. Toutefois, le SDR ne délivre pas une puissance suffisante en émission et il sera nécessaire d’ajouter une chaîne d’amplification pour obtenir environ 100 W HF.

Capture d'écran 2018-02-18 02.44.54

La fonction de réception sera assuré par un récepteur radio logiciel (Software Defined Radio, SDR). Nous utilisons un logiciel d’astronomie compatible INDI (Stellarium, Cartes du Ciel) pour effectuer le pointage vers et assurer la poursuite de la Lune. Toutefois, ceux-ci ne prenant pas en compte le mouvement propre de la Lune en un peu plus de 27 jours autour de la Terre, le suivi n’est exact que sur une période d’environ une heure. Pour des durées plus longues des applications spécifiques de suivi de la Lune sont en cours d’écriture par François-Xavier N5FXH.

Nous mettrons à profit le gain important (~40 dB à 1296 MHz) de l’antenne de 10 m du radiotélescope pour obtenir un bilan de liaison capable d’assurer des communications via la Lune avec une puissance raisonnable à l’émission.

Cette très bonne présentation en anglais de Juan antonio Fernandez Montana EA4CYQ explique comment bâtir une station EME.

L’activité EME est rapportée en temps réel sur le site de HB9Q. Il est nécessaire de s’enregistrer pour y avoir accès.

Le site EME de K2UYH et al. qui ne traite pas seulement du 432 MHz.

*** LATEST 432 MHz AND ABOVE EME NEWSLETTER ***

Sun noise measurement by Gerald/OE2IGL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.