Étapes du projet

A ce jour, une bonne part des différentes étapes du projet qui ont été identifiées ont été accomplies ou sont en passe de se terminer. Elles ne sont pas forcément effectuées dans l’ordre indiqué, mais faites en parallèle selon la disponibilité des bénévoles disponibles.

De l’entretien anti-corrosion, des moteurs et des roulements, de l’électricité à l’électromécanique, de l’électronique et de l’informatique de contrôle de poursuite, du choix et de l’installation de (des) sources(s) sur la parabole, des pré-amplis, des récepteurs et émetteurs, convertisseurs, séquenceurs, etc…

Nous avons divisé le projet en plusieurs opérations spécifiques, en leur donnant un nom mythologique ou d’hommes célèbres !

Les opérations sont présentées sous les noms suivants:

Ariane : Il s’agit de retrouver les fils conducteurs ! C’est la reconstitution des faisceaux et des tableaux électriques, ainsi que les vérifications électromécaniques…

Branly : Honneur à ce grand savant français qui avait son laboratoire à Paris, inventeur du cohéreur mettant en évidence le rayonnement électromagnétique à distance. C’est à Branly que reviendra le choix de(s) source(s) de la parabole, c’est à dire quelle(s) source(s) illuminant la surface métallique de l’antenne. Imaginer et trouver des solutions pour la fixation de la (les) source(s), des types de sondes, etc…

Ducretet : Honneur à cet autre grand savant français, également parisien, pionnier des transmissions radio depuis la Tour Eiffel. Constructeur très apprécié d’équipements de laboratoires, d’émetteurs et de récepteurs. Ainsi lui est naturellement dédiée la réalisation des récepteurs, des émetteurs, des convertisseurs, etc…

Dali : Il s’occupera bien sûr des peintures et traitements antirouilles.

Flamel : Cet alchimiste parisien aurait été détenteur de la pierre philosophale, transformant le plomb en or, rumeur expliquant sa fortune. Il sera chargé de trouver les fonds pour ce projet, sollicitant la contribution des membres, mais aussi le mécénat des particuliers, des entreprises et des institutionnels.

Minos : C’est l’installation et l’équipement des shelters radio.

Papyrus : Ce sont tous les aspects administratifs, contrats, assurances, autorisations diverses externes et internes, règlement intérieur de fonctionnement, etc…

Pharos : C’est tout le pointage de la parabole. C’est à dire l’interface informatique de transformation des données équatoriales en azimutales, et l’informatique de poursuite (tracking).

Vulcain : Le maître des forges de l’Enfer s’occupera de la mécanique : les moteurs, les roulements et autres engrenages…

De quoi nous occuper un certain temps !…

Publicités