Ariane

Présentation

Le câblage de l’armoire électrique de commande a été retrouvé. Ouf !! Mais beaucoup de connexions ne sont pas encore documentées. Le câblage est de qualité professionnelle, avec bague numérotée d’identification. Il est resté fonctionnel puisque nous avons réussi à commander la parabole et la faire tourner en juillet 2007.

Un gros travail de compréhension et de reconstitution du schéma des connexions sera la première étape…

État des lieux

Les butées de fin de course

Les butées de fin de course contrôlent chacun des deux axes de rotation. Ce sont des pièces de métal qui commandent des contacteurs afin d’arrêter la rotation de la parabole.

ariane_butees_elevation.jpg

Arrêts d’urgence

Un des deux boutons « arrêts d’urgence » est hors service ! A remettre en fonctionnement en priorité.

p1020035

Contacteurs

parabole_armple_contacteurs

Cartes électroniques

Nous disposons désormais de documents fiables pour la partie électronique.

En effet, n’ayant aucun document à notre disposition, nous avons également effectué un travail de reverse engineering sur cette partie de la parabole. Les cartes électroniques d’entrée et de sortie des signaux électriques, intervenant dans la commande de la rotation de la parabole, ont été examinées.

carteselectroniques_500

Certaines cartes présentent des traces d’échauffement électrique dont nous ne connaissons pas l’origine : court-circuits lors d’essais ? Fausses manœuvres ? Surtensions de toutes origines dont la foudre ? Cette découverte, associée à la présence de composants manifestement non d’origine et soudés après coup dans une optique de réparation et/ou test de dépannage – font l’objet d’une analyse diagnostique afin de mieux protéger les équipements électroniques.

cartes_incidents500

Les schémas synoptiques des cartes ont été reconstitués et les schémas d’implantations des composants sur les circuits imprimés ont été reconstruits graphiquement sous KICAD.

cartes_schema_montage500

Tous les condensateurs chimiques qui dataient de plus de 25 ans ont été changés par précaution. L’alimentation 220 volts qui sort du 15 volts 1 ampère et du 5 volts 3 ampères, qui sert à alimenter toutes les cartes électroniques, a été testée puis remise sous tension progressivement avec un variostat, a tenu le choc et reste opérationnelle.

L’aventure continue…

Publicités