Observations de Virgo A – M87

Auparavant nous avons procédé à une série d’observations aux limites des possibilités de détection actuelles de l’instrument. Le flux de la radiogalaxie M87 est en effet proche de 190 Jy. Pour cette série de mesures nous avons programmé une matrice de 19 par 19 points espacés de 0,4 degrés soit un domaine de 7,6 x 7,6 degrés dans lequel peuvent se trouver plusieurs galaxies de l’amas de la Vierge.

Les tableaux Grafana mis en place par François-Xavier N5FXH permettent de surveiller à distance (sur un smartphone) en temps réel les évolutions du radiotélescope. La version 25 du client INDI écrit par Patrick F1EBK a bien démarré au moment de l’entrée de la radiosource M87 dans le domaine d’observation du radiotélescope deux heures après le lancement

Champ de 08×08 degrés (Cartes du ciel) centré sur la radiogalaxie M87 dans l’amas de la vierge
Carte RA/DEC 1418 MHz centrée sur la radiogalaxie M87 (~190 Jy)

31-12-2020

Patrick F1EBK a tourné l’antenne vers M87 (Virgo-A) pour un transit qui a dû avoir lieu vers 06h45 (locales). La faiblesse du flux de cette radio-source (228 Jy) risque de la situer à la limite de détection avec l’équipement actuel. Afin de terminer l’étalonnage de la réception par une région « froide » Rémi F6CNB avait demandé l’orientation de l’antenne vers l’étoile polaire pour la journée du 1er Janvier 2021. »

La radiogalaxie Virgo A – M87 est centrée par un trou noir supermassif qui constitue l’élément principal d’un noyau galactique actif, une forte source de rayonnement dans toutes les longueurs d’onde particulièrement de micro-ondes. Un jet de plasma énergétique émerge du cœur et s’étend sur au moins 5 000 années-lumière.

Poursuite de Virgo A – M87 – NGC 4486 dont les coordonnés sont AD 12h31m50s et Dec +12deg16m.

C’est le programme de la journée. L’antenne du radiotélescope a été préalablement positionnée par Patrick F1EBK vers l’Est à l’horizon du radiotélescope et une déclinaison de 22 degrés qui est celle de Taurus A afin d’enregistrer un transit de la source radio. Celle-ci arrive en visibilité du radiotélescope à 02:50 TUC dans l’azimut 98 degrés par rapport au nord. Le nuage d’hydrogène de la Voie Lactée défile alors devant le radiotélescope jusqu’à 04:30 TUC.

Vers 09:39 TUC l’antenne est basculée à la déclinaison de M87 (12 degrés). Cette radiogalaxie, également nommée Virgo A, doit arriver en visibilité de l’observatoire (horizon local calculé par Cartes du Ciel) à 11:44 locale (09:44 TUC) Azimut 105 degrés et la poursuite de cette source radio est enclenchée par Patrick jusqu’à 13:00 TUC. Puis arrêt du moteur jusqu’au soir. L’antenne est alors basculée vers l’Est autour de 18h TUC.

Virgo A – M87 dans l’amas de la Vierge (SkyChart)

Qui ne tente rien n’a rien, c’est pourquoi nous avons dirigé l’antenne du radio télescope vers la galaxie M87 située dans l’amas de la vierge dont le signal est à la limite de la capacité de réception actuelle du radio télescope de la Villette.

Transit de M87. Signal autour de 200 Jy
Ajustement d’une gaussienne sur les mesures de puissance du signal (N5FXH)

En 1947, une importante source radio fut localisée à l’endroit même de Messier 87, elle fut nommée « Virgo-A ». Cette source fut confirmée comme étant Messier 87 en 1953, et le jet sortant du cœur de cette nébuleuse extra-galactique comme en étant la cause. Ce jet part du cœur avec un angle de position de 260°, d’une distance angulaire de 20«  avec une épaisseur angulaire de 2″. L’astronome germano-américain Walter Baade découvrit que la lumière de ce jet était polarisée, ce qui suggérait que l’énergie était générée par l’accélération d’électrons se déplaçant à une vitesse relativiste dans un champ magnétique. L’énergie totale dissipée par ces électrons fut estimée à 5 × 1056 eV. En 1969-70, une composante très énergétique de l’émission radio fut trouvée très précisément dans l’alignement de la source optique du jet.