Entretien avec Hubert Reeves

Eloa Guillotin et H. Reeves

Compte rendu de la rencontre du 07/03/2017 avec Hubert Reeves

L’équipe « radiotélescope » a obtenu un rendez-vous au domicile du Monsieur Hubert Reeves pour le mardi 07 mars 2017 à 18h. Les personnes présentes étaient : Marc Lointier (Président de l’Association des Radioamateurs Parisiens, ARP) Eloa Guillotin (étudiante ingénieure à Supaéro) Marion Cros (plasticienne du son). L’objet de la rencontre était de présenter le projet « Parabole de la Villette », radiotéléscope de 10 m de diamètre, qui avait fait l’objet d’une convention entre l’EPPGHV (site de la Villette) et l’ARP de 2008 à 2013 en vue de sa restauration par les radioamateurs (ce qui fut fait, avec en plus un projet artistique nommé DIANA (2015-2017) proposé et réalisé par M. Simon Ripoll-Hurier). Avant de signer une nouvelle convention d’intervention, il nous a paru nécessaire d’avoir les commentaires de M. Reeves et d’éventuels contacts pour ce projet.

Points abordés chronologiquement :

Présentation de l’équipe puis du projet dans son contexte.

historique de la parabole, M. H.Reeves nous a conseillé de plus affiner ce point, nous allons faire des recherches supplémentaires sur l’historique du radiotélescope depuis sa mise en service à Nancay en 1982, puis son déplacement à la Villette en 1986. La position de chercheur à l’IRD de Marc Lointier lui permet d’avoir accès à toutes les bases de données scientifiques et de procéder à cette recherche, par les publications scientifiques.

Présentation des photos et du dossier, une copie du projet Diana a été remise à M.H. Reeves. Cette parabole permet d’écouter le rayonne astronomique, et d’en faire un outil pédagogique, de réfléchir à un nouveau projet artistique ET scientifique, de devenir un site expérimental pour certains laboratoires du CNRS (et TP pour étudiants) et enfin de pratiquer l’émission réception amateur sur une bande de fréquence dument attribuée, très proche de 21 cm de longueur d’onde (raie de l’hydrogène, pour laquelle la parabole a été construite)

– M. H. Reeves nous propose quatre contacts intéressants pour le projet : – Jean pierre Luminet (Marseille) – Sylvie Vauclair (Toulouse) -Thérèse Encrenaz (ex Dir. CNRS) -Marie Odile Monchicourt (journaliste scientifique).

De plus il nous recommande de prendre contact avec le projet français FRIPON

https://www.fripon.org/

-Marion Cros présente ses activités artistiques en cours, puis des spectacles à envisager, des pièces musicales à créer auxquelles elle réfléchis déjà.

Aspect recherche scientifique : Mlle Guillotin présente les méta matériaux, à envisager dans le projet avec un laboratoire du CNRS de Marseille où elle a pratiqué un stage en 2015 et dont le responsable est fortement intéressé par le projet.

– En fin de présentation du projet, M. Reeves se déclare intéressé et prêt à nous apporter son soutien.

– Discussion autour de l’association« humanité et biodiversité » dont M. Reeves est Président d’Honneur. Peut-il y avoir des liens avec ce projet ?

Après 1h30 d’échanges, nous quittons le domicile avec une bonne confiance dans notre projet, le soutien de M.H. Reeves nous apportera certainement beaucoup pour la suite, sur les plans scientifiques, artistiques, et relationnels.