Pharos

Présentation

Le pointage de la parabole avec son interface informatique de commande des moteurs n’est pas une mince affaire.

La parabole est en effet installée sur une monture équatoriale, car à l’origine il s’agit d’un projet de radiotélescope, suivant donc des étoiles…. Pas vraiment l’usage radioamateur…

Laurent F6FVY et Javier ont commencé à réfléchir au sujet…

Codeurs optiques

15/01/2011 : les codeurs de pointage retrouvés !
L’emplacement des deux codeurs optique de pointage ont été localisés.  Avec de la chance, l’entreprise fabricante qui est toujours présente possède les archives de ce modèle absent de son catalogue car peut-être trop ancien. Le principe du codage optique est présenté ici.

16/01/2011
L’entreprise MCB a répondu en moins de 24 heures à notre requête sur leur site web.
La documentation du CO100FA25_0830025-1 en pdf.
Le codeur utilise du code Gray, inventé par Frank Gray en 1953, ingénieur chez Bell...

pharos_parabole_codeur_codegray_500

Nous allons tester les interfaces retrouvées en place et qui transformeraient peut-être ce code Gray en binaire.

28/01/2011
Le câblage des connexions des codeurs est établi.

28/02/2011
La conversion du code gray en binaire a été effectuée sur un feuille de calcul OO.

Si vous êtes curieux, voici un petit tutoriel très didactique sur les conversions Gray / Binaire :

http://www.wisc-online.com/Objects/ViewObject.aspx?ID=IAU8307.

01/03/2010
Réalisation d’un testeur de fonctionnement des codeurs GRAY: Si les diodes s’allument lors des rotations cela voudra dire qu’ils fonctionnement…

pharos_testeur_de_codeurgrey_f6fvy

05/03/2011
Tests des codeurs avec visualisation du code Gray lors de la rotation par une interface à Leds.

1. Test du codeur d’angle horaire

Lors d’un déplacement complet d’Est en Ouest, la parabole se déplace de 130 degrés environ (soit environ -4h à +4h si l’on s’exprime en angle horaire).

L’angle 0 est situé au sud.

Les angles du Sud à l’Est sont comptés positivement par le codeur (0, 1, 2, etc.). Ceux du Sud à l’Ouest sont comptés négativement, modulo 4096 qui est le nombre de pas du codeur sur 360 degrés, soit donc 4095, 4094, 4093 etc.

Le codage utilisé est du Gray : A chaque « pas », un seul bit change d’état, ce qui fait la spécificité de ce codage.

Chaque LED représente un bit du codeur : LED allumée = 1, LED éteinte = 0. Le bit de poids fort (MSB) est en haut, et le LSB en bas.

La vidéo jointe montre la « transition » au passage à zéro en venant de Est et en allant vers l’Ouest. La diode LED en haut de l’interface s’allume, témoin du passage à 0° et ainsi au bit de poids le plus fort.

La toute première image montre une position égale à 000001010111 (101 en décimal, soit environ 8,8 degrés Est), puis ce nombre décroit jusqu’à 0 (aucune LED allumée – à 00:17 du film – plein Sud), puis l’on passe à 100000000000 (4095), puis 4094 etc. vers l’Est. (Merci à Bernard F6BVP pour les images.)

A noter que pendant cet essai, la parabole tourne à vitesse rapide (30 degrés par minute).

06/03/2011
Après le codeur d’angle horaire, le codeur de déclinaison a été testé en cette belle après-midi de Dimanche, par un vent glacial qui a même eu raison d’un Nordiste (F6GOX)… C’est dire…

Le même système de test à LEDs – utilisé précédemment pour le codeur de l’angle horaire – a montré qu’un bit (le 8e) restait « coincé » à 1 ???

En fait, lors du repérage des différents fils des deux codeurs, nous avions remarqué une inversion entre 2 fils, ce qui nous paraissait fort suspect car différent du principe du câblage appliqué pour le codeur d’angle horaire.

Nous avons donc procédé à l’inversion et au re-baguage de ces 2 fils en question pour se conformer au câblage du codeur d’angle horaire, et tout est rentré dans l’ordre.

Une étendue de rotation en déclinaison de l’ordre de 84 degrés a été mesurée (-22 à +62), le zéro se situant à 90° de la poutre d’angle horaire (soit une élévation équivalente de 41° environ lorsque l’antenne pointe au Sud).

Parabole à la déclinaison de zéro degré, avec boitier du codeur de déclinaison sur l’axe.
Parabole à la déclinaison de zéro degré, avec boitier du codeur de déclinaison sur l’axe.

Carte multiplex

La carte multiplex a été conçue et réalisée par Laurent F6FVY.

Cette carte servira à router les commandes (A/M et la rotation suivant les deux axes) venant soit du panneau de commandes de la plateforme, soit du pupitre (projet à venir) dans la base vie, soit de la carte de poursuite F1EHN qui sera située dans le rack électronique.

pharos_multiplexeurcotecomposants-1

Interface pilotage

L’assemblage de la carte de pilotage par ordinateur de la parabole est achevé.

pharos_cartef1ehn_arp

La carte de F1EHN (voir l’original) a été montée sans les composants relatifs à l’afficheur LCD puisqu’elle est destinée à être installée dans le rack sur la plateforme.

De même la liaison RS485 pour les codeurs a été omise puisque les codeurs ont des sorties parallèles. Par contre des réseaux de résistances dits pull-ups ont été câblés en amont des 74HC165 puisque ces sorties sont à collecteur ouvert.

Enfin nous nous sommes affranchis des relais mécaniques de commande des moteurs puisque l’enclenchement des moteurs s’effectue par une entrée logique mise à la masse.

Les tests possibles actuels sont le contrôle des tensions et de l’oscillateur du microcontrôleur qui oscille, ce qui est la moindre des choses qu’on lui demande !

pharos_carte_f1ehn_arp_oscillateur

Publicités