Observations de Messier M17

M17, également connue sous les noms de nébuleuse Oméga, du Cygne, du Fer à Cheval ou du Homard, est une nébuleuse en émission située à environ 5 500 années-lumière de la Terre dans la constellation du Sagittaire et a un diamètre de 15 années-lumière.

La nébuleuse fait partie d’un nuage du milieu interstellaire d’une quarantaine d’années-lumière d’envergure. Elle doit sa luminosité à des étoiles jeunes de type B qui irradient le gaz alentour, créant ainsi une région HII. La couleur rouge de la nébuleuse est d’ailleurs celle de l’hydrogène ionisé H+.

Atlas Image mosaic courtesy of 2MASS/UMass/IPAC-Caltech/NASA/NSF.
Transit de M17 – Axe horizontal : vitesse des sources calculée d’après l’effet Doppler
Spectrogramme sur 24 heures en position fixe – Axe horizontal : fréquences – Axe vertical : minutes après 0 heures TUC
Spectrogramme sur 24 h avec agrandissement de la période du transit de M17 en médaillon

La barre bleu ciel en travers du spectrogramme vers 660 minutes correspond au moment du transit de la nébuleuse M17 avec un signal de même intensité à toutes les fréquences. L’angle d’ouverture de l’antenne à la moitié du gain est de 1,6 degrés. Du fait de la rotation de la Terre, la nébuleuse traverse cette fenêtre en 1,6 / 0,25 degrés soit en 6,4 minutes. Jean-Jacques Maintoux F1EHN explique qu’à ce moment on enregistre une superposition de deux signaux : la raie spectrale HI (H1) de l’hydrogène galactique et l’émission continue dite « libre-libre » de M17 (hydrogène ionisé HII (H2). L’émission continue dite « libre-libre » ou brehmstrahlung est produite par le freinage des électrons libres passant à proximité des ions. Il se trouve dans le domaine radio centimétrique pour ces températures. Cette superposition se traduit par un plus fort signal apparaissant codé en rouge sur les spectrogrammes.

Vitesse apparente des sources de signaux