Résultats préliminaires des observations

L’adjonction d’un nouveau récepteur SDRduo qui possède une meilleure résolution d’échantillonnage sur 14 bits a permis de réaliser une mesure plus précise des signaux reçus. Comparez cette image avec la suivante en provenance de la toute première observation.

Les axes sont inversés par rapport à l’image suivante

Ci-après les résultats préliminaires des observations effectuées quotidiennement dans des conditions dégradées (radiotélescope immobilisé au zénith, préamplificateur à la source de qualité médiocre étant donné son ancienneté).

La Galaxie passe devant l’angle d’ouverture de seulement 1 degré du radiotélescope deux fois par 24 heures. En fait c’est évidemment la Terre qui tourne comme aurait dit Galilée et non l’inverse ! On aperçoit donc deux coupes principales du plan galactique. Le défaut résiduel visible sous forme de traces verticales bleu ciel (sic !) sur le fond de l’image est du à l’imperfection des corrections de la dérive du gain du préamplificateur sur les données brutes.

Même observation que sur la vue précédente, calibrée par JJM

En comparant les deux figures précédentes on voit bien le glissement du rayonnement galactique en H1. Environ 35 minutes de décalage en 9 jours… soit environ 24h sur 1 an ( JJ F1EHN ).

Les techniques d’analyse des signaux et de construction des images de synthèse sont exposées dans cet article.